Spectacle des luminarie: Fête de Santa Domenica à Scorrano (Pouilles, Salento)

Le Salento: un voyage dans le temps en partant de la magie des jeux de lumière

Admirer les monuments ou les bâtiments du passé au gré des innombrables lieux qui conservent et préservent l’art et l’histoire du Bel Paese est une opportunité pour tous ceux qui voyagent en Italie.

Mais le spectacle qui s’offre aux visiteurs de Scorrano, petit village du Salento dans les Pouilles, est tellement époustouflant à laisser vraiment bouche bée. Tout ceci car les structures sont faites de lumières qui sont tout aussi imposantes et majestueuses que les grands monuments.

Chaque année, en juillet, Scorrano se remplit de milliers de personnes pour la fête de Santa Domenica.


L’année dernière, le spectacle des luminarie a attiré 350 mille spectateurs. ‘L’Amour’, ‘L’ADN, Sciences et Vie’, ‘Le mythe d’Icare’ ou ‘Anciennes architectures, des dolmens aux pyramides des mayas’ ont été les thèmes d’inspiration des constructions de lumière des maîtres ‘paratori’ du Salento. Ces maîtres, autrefois chargés de parer des monuments publics, créent des œuvres d’artisanat d’excellence qui s’inscrivent dans la tradition du Baroque (la forme artistique la plus présente dans les Pouilles et le Sud de l’Italie), réalisées en bois et embellies de mille et une lumières colorées, à LED ou laser pour composer des décors en 3D (galeries, arcades, frontons, palais, tours), des formes tortueuses ou géométriques, des dessins qui semblent des broderies colorées gigantesques.
Il s’agit d’un spectacle unique en son genre qui a permis à Scorrano de recevoir le titre convoité de capitale mondiale des luminarie, donnant ainsi à sa fête patronale une résonnance mondiale.

Spectacle des luminarie: Fête-of-Santa-Domenica-Scorrano-Pouilles-Salento

Spectacle des luminarie: Fête-of-Santa-Domenica-Scorrano-Pouilles-Salento

Cette année, le rendez-vous est du 5 au 10 juillet. Les thèmes des constructions lumineuses sont secrets et ne seront dévoilés que lors des répétitions générales, la nuit du 3 au 4 juillet 2016.
Quelle est la raison de ce triomphe de lumières justement pour la fête de Santa Domenica?
La réponse réside dans une histoire ancienne dont les racines puisent dans les croyances populaires du lieu, croyances transmises de génération en génération. Tout a commencé il y a bien longtemps, en juillet 1600 lors d’une épidémie de peste qui décimait la population. sur les murs de la ville la sainte est apparue en rêve à une femme âgée et lui a annoncé qu’elle avait décidé de devenir spontanément la protectrice de Scorrano. Comme signe de sa bienveillance vis à vis des habitants de Scorrano, elle aurait libéré le village de la peste. Sainte Dominique demanda à cette femme âgée de faire part de ce songe à l’archiprêtre. Comme témoignage de la véridicité de sa volonté, la sainte lui annonça que les malades touchés par cette terrible épidémie auraient été sauvés et, qu’une fois guéris, ils auraient fait connaitre cet événement extraordinaire au reste du village en allumant des lampes à huile sur le rebord des fenêtres….. exactement ce qui se passa. Cette prédiction s’avéra vraie car en peu de temps, tout le village brilla de mille et une lumières et la peste fut vaincue.
Depuis lors, tous les ans, pendant la neuvaine de préparation à la fête de Santa Domenica, les habitants de Scorrano inondent le village de lumières en signe de reconnaissance envers leur sainte patronne.

Spectacle des luminarie: Fête-of-Santa-Domenica-Scorrano-Pouilles-Salento

Spectacle des luminarie: Fête-of-Santa-Domenica-Scorrano-Pouilles-Salento

Pendant les six jours de fête, Scorrano offre non seulement un spectacle d’illuminations mais également un programme religieux, avec une procession, un spectacle continu de concerts de la fanfare du village et des feux d’artifice.
Pour les gourmets et les gourmands nous signalons l’initiative M’illumino di Gusto: la manifestation, je m’illumine de goût, en est à sa deuxième édition et consiste en la présentation des produits de différentes exploitations agroalimentaires dans les rues adjacentes à l’église de Santa Domenica. Cette occasion est idéale pour déguster les spécialités du Salento, des denrées alimentaires aux vins: le tout est également agrémenté par un atelier en plein air de pâtisseries typiques de cette région qui sont l’une des richesses les plus appréciées de la tradition gastronomique du lieu.
Y sont présents les chefs pâtissiers du Salento qui préparent, directement sur place, le célèbre pasticciotto salentino, un gâteau de pâte brisée farcie de crème pâtissière cuit au four. Il s’agit d’un gâteau ancien qui date au moins du début du dix-huitième siècle qui rappelle le plum-cake et qui est généralement mangé au petit déjeuner par les habitants de la péninsule Salentine à peine sorti du four et encore bien chaud.
La fête de Santa Domenica est une occasion pour flâner et admirer les églises et les palais baroques de Scorrano et pour apprécier la position géographique heureuse de ce village situé au centre du Salento, une région qui possède plus de 250 kilomètres de côte: une trentaine environ de kilomètres le sépare des douces plages de sable fin de la mer Ionienne et des criques escarpées de la mer Adriatique. Faire une excursion à Santa Maria di Leuca (à moins de 40 kilomètres de Scorrano) vaut vraiment la peine pour admirer, de son magnifique promontoire à la pointe extrême de l’Italie, le point de rencontre de ces deux mers.
Le Salento détient plusieurs records géographiques car Punta Palascia ou Cap d’Otrante est la partie la plus à l’Est de l’Italie et celle où le soleil se lève chaque jour en premier. Ce cap se trouve près d’Otranto, ravissante ville portuaire sur l’Adriatique connue également comme Porte d’Orient.
Bien ensoleillée et aérée en été, cette terre jouit d’un doux climat tempéré pendant l’hiver. La végétation comprend plus de 1.400 espèces de plantes et de fleurs. Olivier, amandier et figuier de Barbarie sont des plantes typiques de ce territoire dont le paysage est également caractérisé par les couleurs intenses du maquis méditerranéen, les coquelicots et les innombrables espèces d’orchidée.
La ville de Lecce est le centre culturel et historique du Salento dont la beauté du paysage et du territoire est restée immuable au fil du temps. Lecce est célèbre pour son patrimoine architectural baroque: le barocco leccese est en effet un baroque qui s’est développé entre le XVIème siècle et le XVIIème siècle et qui est parfaitement reconnaissable en raison de la fantaisie et de l’exubérance visionnaire des tailleurs de pierre qui travaillaient la pierre locale ou Pierre de Lecce, une pierre calcaire semblable au tuffeau très tendre, lumineuse et facile à graver ou façonner.
Mais l’histoire du Salento est beaucoup plus ancienne et remonte au Paléolithique moyen il ya environ 8 000 ans. Le territoire de la province de Lecce est en effet riche de dolmens et de menhirs. Les anciens Grecs l’appelaient Messapia (« Terra fra due mari »), Terre entre deux mers.
Son histoire s’exprime également dans les traditions populaires (pizzica et tarantismo), les manifestations artistiques et l’art culinaire. Selon les périodes ou les fêtes, l’art de la bonne table offre non seulement des pâtisseries ou des gâteaux à la pate d’amande mais également la puccia (sandwich typique de Lecce), les friseddhre (demi pains ronds ou frises), les pittule (beignets salés farcis) et les rustici (feuilletés à la mozzarella, béchamel et tomate), et le lu mieru, le vin du Salento. Celui produit avec les cépages Negramaro, Primitivo et Malvasia est désormais considéré un vin de très grande qualité par les experts du secteur,
Histoire, art, paysage, traditions populaires et l’excellence culinaire de ce territoire transforment un voyage au cœur du Salento en un voyage dans le temps dont la magie de jeux de lumières de Scorrano peut être le point de départ si ce n’est idéal du moins et assurément le plus original.